Le lexique de la dégustation du vin en cubi

Les cubis de vins présents sur Becubi.com proviennent des mêmes récoltants ou propriétaires des vins que vous trouverez chez votre caviste.
Il n'y a donc aucune raison de ne pas les déguster comme ils se doivent, comme leurs équivalents en bouteille !

C'est pourquoi, nous vous proposons un petit dictionnaire de la dégustation du vin afin d'éprouver le même plaisir que nous à les découvrir et apprécier pleinement vos BIB de vin.

Nous vous conseillons également de voir le sujet sur la technique et l'intérêt de la mise en carafe de votre vin en BIB ici, alors bonne dégustation !

Toutefois, n'oubliez jamais que le meilleur vin est celui qui vous plais !

Accrocheur :

Synonyme de nerveux.

Acidité :

Qualité essentielle pour la vitalité d'un vin en cubi. Si l'acidité manque, votre vin en cubi sera plat et court en bouche, si au contraire il a trop d'acidité, votre bib sera agressif.
Un bon équilibre, le fruité du vin ressort et sa saveur s'attarde en bouche.

Agressif :

Contraire de tendre ou souple. Se dis d'un vin désagréablement acide et tannique. Des vins agressifs peuvent s'arrondir avec du temps passé en bouteille, ce qui n'est jamais le cas avec des vins en bag-in-box®.

Aigreur :

C'est à l' odeur qui rappelle celle du vinaigre, caractère peu agréable de l’acidité.

Ample :

Vin qui occupe pleinement la bouche.

Amertume :

Aspect désagréable d'un vin médiocrement élaboré. L’amertume désigne un vin trop tannique.

Arôme (primaire) :

Lors de la dégustation du vin, on distingue les arômes primaires, secondaires et tertiaires. Les premiers sont ceux qui caractérisent le cépage (la variété de raisin) utilisé et sont donc basé sur le fruit, le végétal, le minéral (en fonction du type de sol), ou encore le floral.

Arôme secondaire :

Les arômes secondaire du vin sont basé essentiellement sur la fermentation. Pour rappel, la fermentation du vin est la transformation du sucre en alcool, et de l'activité dite "micro-organique".
SI l'on trouve des saveurs de pain, on pensera à un fermentation à base de levure. Une saveur plutôt lactée sera synonyme de fermentation à base de levure.

Reste la macération dite carbonique (saturation de la cuve en gaz carbonique) qui permet d'obtenir des vins rouges fruités primeurs, à faible potentiel de garde dont le plus connu est le beaujolais primeur.

Arôme tertiaire :

Ce sont les arômes résultant de l’élevage en fûts ou en cuves, de la conservation et du vieillissement en bouteille.
Nous allons retrouvez des arômes boisé, animal, végétal, empyreumatique (cacao, pain grillé, pain d’épice, café, tabac, caramel).

Arrière bouche :

Saveur et arôme d'un vin qui persiste en bouche.

Astringence :

Ce qualificatif pour déguster un vin marque l'âpreté du vin, due aux acides et aux tannins

Attaque :

La dégustation d’un vin en bouche se décompose en trois périodes, dont l’attaque est la première étape.
Elle correspond au moment où l’on va mettre une petite quantité de vin en bouche tout en aspirant une faible quantité d’air, afin que le vin libère ses premiers arômes.

Pendant ces quelques secondes en bouche, le vin délivre ses premières sensations. On peut identifier la qualité des tanins, des arômes, et plus généralement son profil.
L’attaque de votre vin en cubi peut être agressive, rustique, élégante ou ronde.

Boisé :

Arôme tertiaire, l'expression boisé se dit d'un vin marqué par le bois (chêne, vanille, cèdre, pin).

Bouquet :

Cela désigne le parfum de fleurs et de fruits dégagés par le vin. Plus généralement, cela englobe l'odeur du vin que l'on hume et ses arômes lorsqu'on le goûte.

Caudalie :

Voici un terme de dégustation du vin extrêmement intéressante! C'est une unité de mesure de la longueur en bouche d’un vin. Une caudalie, une seconde.

On parle aussi de persistance en bouche après la dégustation. Souvent synonyme de qualité générale d'un vin.

Charnu :

On a parfois l'impression lorsque le vin est sec et corsé qu'il donne la sensation d'être mâché. On dit des vins riches en tanins qu'ils ont de la mâche.
Ce qualificatif s'adresse plutôt aux vins rouges lorsqu'ils sont onctueux et dense en bouche.
Cela peut également qualifié la consistance, le gras et la rondeur du vin.

Charpenté :

Terme général pour évoquer la qualité d'un vin et de sa bonne tenue immédiate et dans le temps.
C'est donc un vin en BIB avec un bon équilibre en bouche entre le sucre, l'acidité, l'alcool et les tanins mais dont la structure est légèrement dominés par les tanins et l'alcool.
On remarque que les vins charpentés sont issu d'année chaude.

Chocolaté :

Ce qualificatif subjectif intervient souvent dans les dégustations de vins à base Cabernet-Sauvignon et de pinot noir.

Complet :

Se dit d'un vin au caractère parfaitement équilibré dans toutes ses composantes (fruit, tanin, acidité, profondeur et longueur).

Corps/Corsé :

Impression de poids en bouche lors de la dégustation du vin dû à ses tannins, son fruit et à sa teneur en alcool d’où l’expression "avoir du corps".
Il garde toutefois une impression d'être équilibré par sa rondeur en bouche.

Délicat :

Désigne un vin léger, fin et bien équilibré. C'est un vin généralement plein de charme avec une structure calme et tranquille.

Déséquilibré :

C'est hélas, un vin qui est dominé par une de ses composantes (tanins, acidité, boisé, etc.)

Doux :

Qualifie un vin avec un caractère sucrée légèrement déséquilibrée par rapport aux autres composantes, généralement par manque d’acidité.

Dur :

Qualifie un vin astringent, trop chargé en tannins et en acidité.

Elégant :

Se dit d'un vin souple et fin qui ne donnent aucune impression d'agressivité.

Empyreumatique :

C'est une famille de vin regroupant les arômes qui évoquent le pain grillé, les plat fumés ou cuits.
En effet, le mot d'origine grecque fait référence au feu et à la chaleur.
Pour cintrer une barrique de chêne, le tonnelier fait chauffer le bois.
Cette action (plus ou moins chaude) transmettra plus tard des aromes de cacao et de café torréfié pour les vins rouge et de pain grillé et de tabac blond pour les vins blancs.

Epicé :

Certain cépages rouges ou blancs se caractérise par les notes épicées qu'ils apportent aux vins (par exemple, poivre et cannelle pour le syrah).
Plus généralement c'est une catégorie de parfums de type poivré, mais aussi girofle, genièvre, muscade, cannelle voire persil.

Equilibré :

Notion fondamentale de la dégustation.
Pour les cubis de vins blancs c'est l'équilibre entre alcool et acidité.
Pour les cubis de vins rouges, on rajoute dans l'équation, les tannins.
Certains œnologue dise de l'équilibre d’un vin s’apprécie entre sa souplesse et sa dureté.

Ferme :

Se dit d'un vin possédant un certain mordant, une belle vigueur et doté d'une bonne constitution grâce à son acidité et ses tanins.

Final :

Appréciation de l'arrière bouche/arrière goût, et de sa persistance en bouche.
C’est l’impression globale donnée par votre vin en cubi après l’avoir goûté.
Il s’agit également des sensations qui restent en bouche après l’avoir avalé.

Fin :

tout vin en cubi de qualité, harmonieux et délicat qui jouit d’une supériorité évidente.

Frais :

Désigne des vins jeunes et légers, plein d'arômes qui donne en bouche une sensation de fraicheur.

Franc :

Cet adjectif s'applique aux vins dépourvu de toute nuance sous-jacente, qui n'a pas de faux goûts. Le gout de ce vin sera celui de son raisin et de son terroir.

Fruité :

Famille de vin assez facile à reconnaitre car Il s'agit d'un vin dominé par des saveurs de fruits frais, rouges et noirs ( cerise, mûre, fraise, framboise et cassis) souvent très présent dans les vin rouges jeunes.

Sur les vins blancs, de jolies notes acides seront présentes avec des parfums de pomme, citron, pamplemousse ou encore de pêche.

Gai :

Ce terme désigne un vin jeune, léger qui est à la fois vif et agréable.

Généreux :

C'est un vin vigoureux, intense, riche en alcool, fruité, bien équilibré sans être toutefois capiteux (vin dont l'alcool monte à la tête, avec une odeur très forte, très enivrants).

Gouleyant/Gourmand:

Un vin facile à boire, jeune, léger, frais. Les vignerons bourguignons disent même désaltérant.

Goûteux :

Se dit d'un vin qui possède beaucoup de matière, qui est bien structuré, racé. Lors d'une dégustation on est enchanté par ses saveurs.

Gras :

C'est le synonyme pour qualifier un vin onctueux. Il est également assez souple, charnu et moelleux.

Harmonieux :

Cela qualifie un vin sans défaut majeure.
Les constituants du vin sont bien équilibrés, sans défaut, dont les arômes,( les tannins, l’acidité, le moelleux) sont parfaitement équilibrés bien dosés et cohérents jusqu'à se fondre ensemble.

Imposant :

Se dit d'un vin puissant et intense en bouche.

Intense :

Un vin dont la robe et le bouquet ont une puissance qui dépasse la moyenne. Nous allons retrouver vin concentré, de couleur marquée, aux tannins généreux, riche en arômes et doté d’une belle structure.
On peut parler également d’intensité aromatique.

Léger :

Ce vin ne présentera pas un dégrée d'alcool trop élevé, sera peu coloré avec des tannins peu présent mais qui sera équilibré.

Longueur :

Ce qualificatif est plutôt bon signe pour un vin. Cela signifie que les arômes et la saveur du vin persistent après que l'on a avalé la gorgée. On parle de durée de la persistance olfactive et gustative.
Elle se mesure généralement en caudalie.

Moelleux :

S'emploie principalement pour les vins blancs.
Les vins moelleux ont une concentration de sucre résiduel qui les places entre le vin blanc sec et les vins liquoreux.
Pour les vins rouges, ils seront peu acide.

Minéral :

Se dit d'un vin ayant le goût de la pierre mouillée, du silex.

Nerveux :

C'est un vin légèrement acide en bouche mais franc et agréable.

Onctueux :

Un vin peut être qualifié d’onctueux lorsqu’il est moelleux, gras en bouche, fluide et laisse une impression de velouté et de douceur.

Plein :

C'est le caractère du vin. Un vin plein est un vin complet sur sa générosité, son ampleur et son équilibre. On rapproche souvent plein et plénitude.

Puissant :

C'est un vin généreux qui a du corps, de la générosité et qui est riche en alcool.
Il bénéficie généralement d'une grande intensité olfactive.

Rond :

C'est un vin qui allie souplesse, moelleux et onctuosité. Gras en bouche, on a littéralement l'impression qu'il glisse sur les parois du palais. C’est un vin agréable et franc et surtout sans aspérité (peu d’acidité)

Sec :

Terme œnologique désignant un vin blanc sans sucre résiduel (sucre subsistant après la fermentation alcoolique qui transforme le sucre en alcool). C'est donc un vin dont on ne perçoit aucune saveur sucrée.

Souple :

Belle qualité qui caractérise un vin d’acidité assez basse avec peu de tannins. Il est bien équilibré sans trop de corps, donc facile à boire.

Soyeux :

Cette qualité exprime la délicatesse, l’harmonie et l’élégance d’un vin. Ce vin aura une acidité basse mais des tannins très ronds qui vont tapisser le palais un peu à la manière de la soie.

Tanins :

C'est une molécule organique antioxydante responsable de la structure et du potentiel de garde des vins rouge.
Les tanins sont incolores et astringents.
La structure d’un vin rouge est proportionnelle à sa concentration en tanins, à condition que ces tanins soient de bonne qualité.
On dit d'un vin qu'il est tannique lorsque tannin et astringence priment sur alcool et acidité.

Tendre :

Vin jeune, plein de fraîcheur, et de légèreté. C’est un vin dont l'acidité est peu (ou pas) perceptible.

Végétal :

C'est une catégorie de parfums qui peut être de type vert (buis, fougère), tisane (thym, chèvrefeuille, fenouil) ou encore champignon.

Velouté :

Un vin velouté est un vin rouge avec beaucoup de caractère et sans aucune âcreté mais soyeux, caressant en bouche tel du velours. C'est un vin harmonieux et très agréable à boire.

Vif :

Se dit lors de la dégustation, lorsque le vin est légèrement acide en bouche, on dit qu'il est vif et nerveux car il aiguise les papilles en donnant une sensation désaltérante, frais et une sensation de légèreté.